La solution  ThermiUp… UNE EVIDENCE

 

POURQUOI ?

 

Dans les nouveaux bâtiments conformes à la RT2012, la consommation d’énergie pour la production de l’eau chaude sanitaire (ECS) a dépassé la consommation d’énergie pour le chauffage, pour devenir le premier poste de consommation.

Et pourtant, à peine consommée, l’eau chaude sanitaire est rejetée dans les égouts avec encore plus de 80% de sa chaleur !

Le même problème existe en ventilation ou l’air extrait du bâtiment a été réchauffé alors que l’air de renouvellement qui est insufflé est froid. Mais dans tous les bâtiments équipés d’une ventilation double flux sont systématiquement équipés d’échangeurs thermiques qui captent la chaleur de l’air sortant pour la transmettre à l’air entrant.

Pourquoi ce principe n’est-il donc pas généralisé pour l’eau sanitaire ? Parce que contrairement à la ventilation, la récupération de chaleur sur les eaux usées pose d’autres contraintes d’encombrement, de sécurité sanitaire et de manque de simultanéité entre l’eau sortante et l’eau rentrante, qui implique de stocker l’énergie.

La solution ThermiUp apporte des solutions innovantes et brevetées sur ces 3 contraintes pour enfin récupérer cette première source d’énergie fatale dans le bâtiment de façon très rentable !

 

COMMENT ?

 

ThermiUp récupère temporairement les eaux usées dans une cuve fortement isolée en bas des colonnes de chute. Cette cuve est équipée d’un échangeur thermique dont le coefficient d’échange est supérieur à 70%.

En passant par cet échangeur, l’eau froide sanitaire du réseau est préchauffée avant d’alimenter le chauffe-eau et le coté froid du mitigeur de douche.

L’économie de l’énergie nécessaire au chauffage de l’eau chaude sanitaire peut dépasser 40% selon les configurations.

 

Les avantages de cette solution sont nombreux.