Les différents types d’utilisation de l’eau préchauffé par les récupérateurs de chaleur sur eaux grises passifs

 

L’eau froide sanitaire de la ville est préchauffée par les calories récupérées dans les eaux grises évacuées. Pour les systèmes passifs, l’eau froide préchauffée peut-être utilisée de différentes manières :

Configuration « douche seule » : préchauffage de l’eau froide au niveau du ou des mitigeurs.

 

La première utilisation de l’eau froide préchauffée consiste à l’envoyer au robinet (idéalement un mitigeur mécanique ou thermostatique). L’eau froide au mitigeur étant préchauffée, le débit d’eau chaude demandé et par extension, la consommation d’eau chaude sanitaire au ballon, seront plus faibles.

Dans le cas ou il y a un récupérateur sur l’évacuation finale du bâtiment, il est possible d’alimenter tous les robinets du bâtiment. S’il s’agit d’un récupérateur sous le bac à douche, l’eau froide préchauffée sera utilisée au niveau de la douche sous laquelle est le récupérateur de calories.

Cette configuration permet aussi de diminuer le volume de stockage de l’ECS (Eau chaude sanitaire), puisque l’appel d’eau chaude est réduit.

 

Configuration « ballon seul » : alimentation en eau préchauffée du ballon d’eau chaude ou de la chaudière.

L’eau froide préchauffée peut être injectée directement au ballon ECS.

Le ballon sera donc moins froid, ce qui réduira l’apport d’énergie à fournir par le ou les générateurs du ballon d’ECS.

Par contre, le préchauffage du bas du ballon peut dégrader légèrement les performances d’une boucle solaire ou d’une PAC (Pompe A Chaleur) dans la mesure ou les échanges thermiques entre ces systèmes et l’eau du ballon se font plus facilement si l’écart de température est élevé.

 

Configuration « Mixte » : Alimentation en eau préchauffée du ou des mitigeurs et du ballon d’eau chaude ou de la chaudière.

La troisième utilisation de l’eau froide préchauffée consiste à alimenter à la fois le mitigeur de la douche et le ballon ECS (Eau Chaude Sanitaire).

C’est la solution qui est la plus efficace car les débits d’eau évacuée et d’eau froide sont strictement égaux au niveau du récupérateur de chaleur. L’échange thermique est donc favorisé.

Pour les récupérateurs de chaleur actifs, les eaux grises servent de source froide de la PAC. L’eau chaude fournie par la PAC (Pompe A Chaleur) est stockée dans un ou plusieurs ballons ou alimentent directement un ou des réseaux de chauffage.